fbpx
MachineryScanner
French News

Agrityre France muscle son jeu

agrityre

Le grossiste axonais poursuit son développement avec le déploiement durant l’été d’un site marchand. Un outil savamment étudié pour mettre en lumière une offre multi-segments avec à la fois des pneus neufs, grâce à la marque Maxam dont Agrityre est le distributeur exclusif dans l’Hexagone, mais aussi des pneus rechapés via sa propre marque 1261, et d’occasion.

Fondée en 2013, Agrityre France reste une jeune entreprise. Jeune, mais pas sans ambitions ni sans solutions. Autour de Didier Poncelet, ex-cadre d’Euromaster et Point S, cinq salariés contribuent au bon développement de la société. Basée à Laon (Aisne), Agrityre présente un profil atypique avec une présence à la fois en aviation, son filon historique, en agricole, en industriel et en génie civil ainsi qu’avec une offre comprenant à la fois des pneus neufs, rechapés et d’occasion. « Aujourd’hui, notre activité est basée à 70 % sur l’agricole, mais notre valeur ajoutée est d’avoir précisément cette offre très complète, avec notamment une gamme d’occasion qui reste assez rare sur le marché », indique Olivier Chrétien, responsable commercial et marketing. Le grossiste est en effet l’un des grands spécialistes de la question grâce au domaine de l’aviation. N’allez toutefois pas croire qu’il vend et équipe des compagnies aériennes. Agrityre récupère en effet des pneumatiques dits déclassés auprès de l’armée, grâce à un grossiste intermédiaire, qui sont ensuite revendus via des négociants aux agriculteurs, adeptes de ces produits résistants et relativement peu coûteux pour leurs remorques. Grâce à l’appui de spécialistes européens, le grossiste propose également à cette clientèle une offre de pneus rechapés.

 

agrityre

 

Une équipe renforcée Et le neuf dans tout cela ? Ce segment, Didier Poncelet a parcouru quelques milliers de kilomètres pour le développer. En effet, il y a quatre ans, le manufacturier chinois Maxam (qui dispose de deux sites de production dans l’Empire et d’un troisième au Vietnam) veut s’implanter en France et cherche un distributeur monomarque. En parallèle, Agrityre souhaite à ce moment-là étoffer son activité avec une marque pas encore présente dans l’Hexagone. Les deux entités s’entendent et la société tricolore, séduite par les processus de production très élaborés et la qualité des produits de Maxam, devient ainsi le distributeur exclusif de la marque en agricole, construction, industrie et génie civil. « Maxam porte notre croissance, c’est clairement un plus pour nous, note Olivier Chrétien. Nos ventes en pneus neufs progressent de façon significative et devraient être prochainement notre principal business, alors que nous avions jusqu’à présent un mixte produit assez équilibré avec le rechapé et l’occasion. » Chemin faisant, le grossiste a généré un chiffre d’affaires de 2,2 millions d’euros en 2018 et espère atteindre les 2,5 millions pour l’exercice en cours. Le recrutement récent d’un commercial itinérant contribuera assurément à cet objectif. Deux nouveautés stratégiques Dans le même temps, un virage s’est opéré durant l’été. De plus en plus courantes dans le secteur automobile, les solutions digitales d’e-commerce présentent de multiples vertus qu’il convient toutefois de financer. Pour une petite société, l’effort n’a rien d’anodin, mais Agrityre estime qu’il était temps de passer ce cap. Courant juillet, un site marchand a été mis en ligne. « Nous nous devions d’aller dans cette direction. C’est un outil qui nous apportera énormément dans le futur », assure le responsable commercial et marketing. Toute l’offre y figure, dont les deux dernières références commercialisées, le pneu  24R20.5 pour remorque TP et agricole, très prisé des professionnels, ainsi que le 460/70R24 qui équipe 80 % des manuscopiques du marché. Surtout, la plupart des références d’occasion y sont présentées avec photo et analyse de l’usure à l’appui. Une vraie innovation sur ce marché, et un vrai plus pour les clients. Cette plateforme contribuera également à faire connaître la société partout en France. À moyen terme, Agrityre ambitionne en effet d’avoir un rayonnement homogène sur tout le territoire. À date, son activité est essentiellement portée par les deux tiers nord du pays, mais le grossiste espère disposer dans le futur d’une base de stockage dans le centre-sud du territoire. Porté par ses réalisations et ses projets, Agrityre avance bon train et confirme ainsi sa présence sur le marché.

Related posts

VERONAFIERE POSTPONES SAMOTER, LETEXPO, ASPHALTICA AND B/OPEN

Sophia Wamberg

SAMOTER: CONSTRUCTION MACHINERY EXPORTS UP

Sophia Wamberg

Ritchie Bros. sells US$93+ million of equipment in its largest-ever two-day auction

Sophia Wamberg

Leave a Comment